FHP Auvergne

Semaine Nationale du Rein 2016

"Prendre soin de ses reins, c'est vital... dès l'enfance !", telle est la thématique de la Semaine Nationale du Rein 2016.

 

Les champs de prévention des maladies rénales chroniques et leur diagnostic précoce sont trop souvent négligés, et ce malgré l'existence de recommandations. La Semaine Nationale du Rein a donc un double objectif : sensibiliser le grand public aux problématiques relatives aux maladies rénales et favoriser un dépistage et une prise en charge précoces.

 

Près de 3 millions de personnes sont atteintes d'une maladie rénale en France. Un fléau qui ne cesse de progresser puisque plus de 10 000 personnes (soit +2% par an) apprennent chaque année qu'elles souffrent d'une insuffisance rénale chronique terminale nécessitant un traitement de suppléance (dialyse ou greffe). Aujourd'hui, plus de 10 000 personnes sont en attente d'une greffe de rein, pendant que plus de 42 000 sont dialysées.

 

Ce constat pourrait être amélioré par un dépistage précoce.

 

Pour plus d'un tiers des personnes qui souffrent d'une insuffisance rénale chronique, le diagnostic est posé au dernier moment : ils doivent donc dialyser en urgence.

 

Les précédentes éditions des Semaines Nationales du Rein ont permis à environ 10% des personnes s'étant faites dépister d'aller consulter un néphrologue. 

 

Cette année, l'accent est mis sur l'importance du capital néphronique, dès l'enfance. Les néphrons sont ces minuscules unités fonctionnelles (environ 1 million par rein) au sein desquelles s'effectuent la filtration du sang et l'élaboration de l'urine. Malheureusement, une maladie qui ne serait pas détectée à temps peut les détruire de manière irréversible. L'insuffisance rénale chronique n'est pas exceptionnelle chez l'enfant, son incidence est de l'ordre de 7 à 12 par million d'habitants et par an. 

 

La priorité est donc donnée au dépistage ainsi qu'à l'information. 

 

Les cliniques et hôpitaux privés de la région Auvergne se mobilisent en cette Semaine Nationale du Rein. AInsi, des stands de dépistage et d'information se tiendront aux lieux et dates suivants : 

  • Le 07/03/2016 : de 7h à 12h et de 14h à 17h à la Clinique du Haut Cantal (Riom-Es-Montagnes - 15) ; 
  • Le 08/03/2016 : de 10h à 17h à la Clinique Bon Secours (Le Puy-en-Velay - 43) ; 
  • Le 09/03/2016 : de 9h à 17h au Pôle Santé République (Clermont-Ferrand - 63) ; 
  • Le 11/03/2016 : de 7h à 12h et de 14h à 17h au CMC Tronquières (Aurillac - 15). 

 

A noter que des dépistages seront également organisés dans les établissements publics suivants : 

  • Dans l'Allier (03) : au CH de Moulins ; 
  • Dans le Cantal (15) : au CH de Mauriac et à la maison des services à Murat ; 
  • En Haute-Loire (43) : au CH d'Yssingeaux ; 
  • Dans le Puy-de-Dôme (63) : aux CH de Riom et de Thiers.

 

Ce qu'il faut savoir : 

  • Il est inutile de prendre rendez-vous : les sites accueillent le public aux heures et dates indiquées ;
  • Il est inutile d'être à jeun pour se faire dépister. Une seule condition : être âgé de plus de 18 ans ou être accompagné de vos parents ou responsables légaux si vous êtes âgé de moins de 18 ans. 

 

Pour en savoir plus sur la Semaine Nationale du Rein, organisée du 5 au 12 mars 2016 : www.semainedurein.fr

 

A propos de la FNAIR : 

Créée en 1972, la FNAIR est une association Loi 1901, reconnue d'utilité publique depuis 1991, et représente les 76 000 personnes dialysées et greffées du rein que compte la France. Afin d'améliorer la qualité de la vie et des soins des personnes souffrant d'insuffisance rénale, les actions que mène la FNAIR s'organisent à plusieurs niveaux : 

  • Améliorer et développer la prévention de la maladie rénale chronique et sa connaissance épidémiologique à tous les stades ; 
  • Améliorer l'accompagnement thérapeutique des personnes à risque et des personnes concernées par l'insuffisance rénale, impliquant la mise en place d'un dispositif structuré et homogène d'orientation, d'information et de suivi des personnes sur le territoire national ; 
  • Renforcer le rôle de porte-parole des personnes insuffisantes rénales et leurs proches ; 
  • Obtenir que la greffe devienne le traitement de première intention pour les personnes dont l'annonce du diagnostic d'insuffisance rénale en stade terminal a été posée. 

 

La FNAIR regroupe 24 associations régionales au service des personnes atteintes de maladies rénales et de leurs proches, qui sont fédérées pour, ensemble, être plus fortes. 

 

Pour en savoir plus : 

www.fnair.asso.fr

Revenir